Equipement Boucherie Professionnelle

Boucherie/Charcuterie Professionnelle

Avis aux bouchers, charcutiers, experts de la viande, dans cette catégorie vous retrouverez tous les équipements nécessaires à la préparation de ce met si apprécier. Grâce à nos différents équipements et accessoires, vous serez en mesure de traiter votre viande, de sa conservation au frais jusqu’à sa cuisson.
Cliquez ici

Télécharger notre Catalogue spécial Boucherie/Charcuterie

Rôtisseries Boucherie/Charcuterie

Préparation Boucherie/Charcuterie

Présentation Boucherie/Charcuterie

Froid de Stockage Boucherie/Charcuterie

Hygiène Boucherie/Charcuterie

Boucherie/Charcuterie

La formation:

Le métier de boucher-charcutier nécessite une connaissance du monde de la viande ainsi qu’un grand savoir faire.

Pour ouvrir son commerce de boucher/charcutier il faut suivre une formation:

  • CAP Boucher
  • CQP technicien boucher
  • CTM (certificat technique des métiers) boucher (2 ans en alternance)
  • BEP (brevet professionnel) boucher
  • Bac pro boucher charcutier traiteur
  • Licence pro commerce et distribution boucher manager

A défaut de suivre ces formations, vous devez faire valoir une expérience de 3 ans minimum en tant que boucher salarié. Dans le cas échéant, la présence d’un certificat d’aptitude pour la préparation de produits carnés pourra être demandé.

Le budget:

Il inclue la location d’un bail commercial et l’achat de matériel. Il comportera aussi la présence de frais administratif en terme de création d’entreprise. Il vous faudra en moyenne 55 000 euros pour ouvrir votre boucherie.

Le matériel:

Votre activité de bouchers/charcutiers est un métier de plus en plus soumis aux normes d’hygiène. Il existe une multitude de pièces est les découpes sont de plus en plus variés. Il vous faut donc vous équiper d’un matériel rentable et solide. Ma CuisinePro vous accompagne dans le choix de votre équipement et dans votre installation

Une rôtissoire: Disponible en gaz ou électrique, elle permet de maintenir une cuisson homogène sur vos poulets. Cette dernière maintiendra la saveur et le délice de vos produits

Des chambres froides positives et négatives

Armoire et chambre de stockage réfrigéré

Une table de découpe

Une table de déboitage

Une balance

Une vitrine réfrigérée

La rôtissoire professionnelle:

Elle la star de nombreuses boucheries, la rôtissoire. Sa faible vitesse a pour intérêt de cuire les poulets en gardant la chair tendre et gourmande. Dans la création de votre entreprise elle sera un véritable atout. Il vous sera donc important de prendre en compte plusieurs critères dans l’acquisition de votre équipement pour votre boucherie/charcuterie. Ma Cuisinepro vous accompagne, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vous orienter.

Les différents critères à prendre en compte lors du choix de ma rôtissoire:

Le raccordement: Vous pouvez utiliser 3 types de raccordements: électrique, gaz et feu de bois. Bien que l’électrique soit pratique de par sa facilité de branchements, si vous avez la possibilité de vous faire raccorder via le gaz ou le feu de bois, nous vous le recommandons. Ce sont deux techniques qui permettent de garder l’aspect gustatif du produit. Vous devez avant tout vous renseigner sur le type de raccordement dans votre local

La capacité et le nombre de broches: Selon vos besoins et votre rendement il est important de prendre en compte la capacité de broches et de poulets. Une rôtissoire peut contenir entre 1 et 16 broches. Vous pouvez cuire entre 3 et 6 poulets selon la longueur de la broche

Une journée type pour une triple casquette: Boucher, Charcutier, Traiteur:

La journée classique d’un boucher commence à 7h dans son commerce ou même la nuit si il se déplace à l’abattoir pour choisir les viandes.

Lorsqu’il arrive dans sa charcuterie boucherie, le boucher dispose les viandes dans sa vitrine. Il exerce aussi un métier de transformation. Via son billot et sa table de découpe il découpe et décarcasse les viandes. 

Le boucher est aussi un charcutier. Il prépare les viandes selon les demandes des clients. Il peut en effet lui arriver de transformer les viandes en pâté en croûte ou en brochettes. Certaines viandes nécessitent un temps de maturation et de préparation. Il se doit donc d’être patient tout en sachant anticiper.

De plus le commerçant peut posséder des compétences propres au traiteur. Il propose des plats chaud et froids. Selon sa charge de travail, il peut bénéficier d’aide en cuisine dans la conception des plats.

Formalités administrative:

Le travail de boucher fait appelle à des techniques et une responsabilité. En effet, le travail de la viande vous fait travailler de façon à respecter la santé du client.

Afin d’exercer l’activité de boucher vous devez:

  • Vous déclarez au service vétérinaire de votre préfecture 
  • Vous déclarez à la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations)
  • Vous déclarez au service sanitaire des normes d’hygiène et de sécurité
  • Connaître les normes au sujet la viande et de la chaîne de froid

Le respect de l’animal:

Il existe à ce jour des réglementations strictes en ce qui concerne la préparation, le transfert et le vente de viande. Ces dernières doivent obligatoirement provenir d’un établissement agréé. Les contrôles sanitaires doivent être opérés avant et après l’abattage. Une traçabilité de l’animal doit être mis en place via la présence d’une étiquette qui indique: le lieu de naissance, le lieu de découpe et un code de référence.

—————————————————————

Questions courantes:

Quelle est la formation à suivre pour devenir boucher/charcutier ?

Pour ouvrir son commerce de boucher/charcutier il faut suivre une formation:

CAP Boucher

CQP technicien boucher

CTM (certificat technique des métiers) boucher (2 ans en alternance)

BEP (brevet professionnel) boucher

Bac pro boucher charcutier traiteur

Licence pro commerce et distribution boucher manager

Quel est le budget pour ouvrir une boucherie/charcuterie ?

Il vous faudra en moyenne 55 000 euros pour ouvrir votre boucherie.

Quel est le matériel nécessaire pour ouvrir une boucherie/charcuterie ?

Votre activité de bouchers/charcutiers est un métier de plus en plus soumis aux normes d’hygiène. Il existe une multitude de pièces est les découpes sont de plus en plus variés. Il vous faut donc vous équiper d’un matériel rentable et solide. Ma CuisinePro vous accompagne dans le choix de votre équipement et dans votre installation

Une rôtissoire: Disponible en gaz ou électrique, elle permet de maintenir une cuisson homogène sur vos poulets. Cette dernière maintiendra la saveur et le délice de vos produits

Des chambres froides positives et négatives

Armoire et chambre de stockage réfrigéré

Une table de découpe

Une table de déboitage

Une balance

Une vitrine réfrigérée

Quel critères prendre en compte dans l’achat de l’équipement de ma boucherie/charcuterie ?

Le raccordement: Vous pouvez utiliser 3 types de raccordements: électrique, gaz et feu de bois

La capacité et le nombre de broches: Selon vos besoins et votre rendement il est important de prendre en compte la capacité de broches et de poulets

Balancelles ou broches ?: Si vous souhaitez mettre des poulets, la broche est un excellent outil. Les balancelles quant à elles sont adaptés si vous souhaitiez rôtir d’autres viandes: gigot, rôtis, gibier etc.

A quoi ressemble une journée type du boucher/charcutier ?

La journée classique d’un boucher commence à 7h dans son commerce ou même la nuit si il se déplace à l’abattoir pour choisir les viandes.

Lorsqu’il arrive dans sa charcuterie boucherie, le boucher dispose les viandes dans sa vitrine.

Le boucher est aussi un charcutier. Il prépare les viandes selon les demandes des clients.

De plus le commerçant peut posséder des compétences propres au traiteur. Il propose des plats chaud et froids. 

Quelles sont formalités administratives pour exercer le métier de boucher/charcutier ?

Afin d’exercer l’activité de boucher vous devez:

  • Vous déclarez au service vétérinaire de votre préfecture 
  • Vous déclarez à la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations)
  • Vous déclarez au service sanitaire des normes d’hygiène et de sécurité
  • Connaître les normes au sujet la viande et de la chaîne de froid